jeudi 8 décembre 2016

Les Sablés Citron - Pavot décorés {☆ Biscuits de Noël - Bredele ☆}

Bonjour, bonjour !

J'adore vraiment la période d'avant Noël..

Et surtout, j'adore confectionner de petits biscuits décorés !
A la façon des Bredele Alsaciens :)

Ceux ci sont au citron et au pavot, et glaçage royal au citron également !
Un goût subtil que tout le monde apprécie ! Et très ludique de faire de la déco avec les enfants :)

La déco des biscuits vient du superbe compte Pinterest MadebyMary CLIC




Les Sablés Citron - Pavot décorés

Pour 30 à 40 sablés environ
500 g de farine
180 g de beurre
160 g de sucre
4 jaunes d'oeufs
4 cs de jus de citron
2 cs de graine de pavot
pour le glaçage royal :
1 blanc d'oeuf
environ 300 g de sucre glace
2 cc de citron

Dans un saladier, mélangez la farine avec le sucre et les graines de pavot.
Ajoutez le jus de citron, le beurre fondu et les jaunes d’œufs. Mélangez bien tous les ingrédients, puis formez un boudin de pate. Filmez et placez la pate au frais pendant 30 minutes.
Préchauffez le four à 180°C.
Débitez le boudin de pate en fines tranches, vous pouvez utiliser des emportes pièces pour former de jolis biscuits, et disposez les sur une plaque à pâtisserie. Faites cuire les biscuits 15 minutes au four.
 Récupérez la pate restante autour des emportes pièces et reformez un boudin, et remettez au frais.
Recommencez l'opération. Laissez refroidir complètement les sablés.


Pour le glaçage : mélangez le citron avec le blanc d'oeuf puis ajoutez petit à petit le sucre glace.
Le glaçage doit avoir la consistance d'une pate de dentifrice un peu épaisse, on l'appelle aussi 15 secondes icing en Angleterre, car si on trace un trait dans le glaçage, il doit se refermer en 15 secondes, si c'est plus, ajoutez un peu de jus de citron, si c'est moins, ajoutez un peu de sucre glace.
Une fois prêt, mettez votre glaçage dans une poche à douille munie d'une douille lisse N°1 ou N°2, et amusez vous à décorer !



Retrouvez moi et suivez moi ici :)


       

mardi 6 décembre 2016

LA soupe orange à tomber : Carotte, patate douce, Courge Butternut {☆ Entrée de fêtes ☆}

Bonjour Amis gourmands :)

Les fêtes approchent à grand pas ! Vous avez déjà votre menu ?
Pour commencer par une entrée simple, toute douce et délicieuse, je vous propose une soupe toute orange ! 

C'est végé en plus, et pas lourd du tout ! Idéal pour attaquer les réjouissances !!




LA soupe orange à tomber : Carotte, patate douce, Courge Butternut

Pour 4 à 6 personnes
1 courge butternut de 800 g - 1kg
1 grosse patate douce
3 carottes
1 branche de céleri
1 cube de bouillon de légume
2 échalotes

Au fond d'un fait tout pour 6 personnes, faites chauffez 2 à 3 cs à soupe d'huile d'olive.
Ciselez une échalote, et faites blondir rapidement dans l'huile d'olive.
Pelez, coupez tous les légumes et taillez les en gros cube de 2 ou 3 cm. Faites revenir dans l'huile d'olive.
Ajoutez le céleri taillé grossièrement.  Émiettez le cube de bouillon, et ajoutez de l'eau à hauteur des légumes. Baissez le feu et laissez mijotez à feu doux pendant 30 minutes.
Puis, passez la soupe au mixeur plongeant, jusqu'à ce qu'il n'y est plus aucun morceau.
Ajoutez sur la soupe des graines de courge et de sésame torréfié.

Pour les plus gourmands : ajoutez un trait de crème de coco, qui donne envie de voyager ! :)




Retrouvez moi et suivez moi ici :)


       

jeudi 1 décembre 2016

La tarte "Infiniment Café", façon Pierre Hermé [Bientôt Noël]

Bonjour les amis gourmands !!!

Je réédite, une recette déjà faite il y a longtemps sur le blog...

Je trouve, qu'elle est juste sublime en toute occasion, et pour ce 1er décembre, je ne pourrais que la conseiller pour les fêtes (pour changer de la buche) : La tarte Infiniment Café

Inspirations chez Mercotteet chez Valérie du blog C'est ma fournée

Et pour la recette originale : Maitre Pierre Hermé :)
  • une pate sablée à la vanille
  • une ganache au café
  • un biscuit cuillère imbibé de café
  • une nouvelle couche de ganache
  • et enfin une chantilly au café






Tarte infiniment café, façon Pierre Hermé

Pour une tarte 6 personnes
Dans l'ordre de réalisation pour les temps de pose au frais : 
Pour la chantilly : 
300 g de crème fleurette
1 cs de café lyophilisé (à ajuster au gout)
20 g de sucre en poudre
1.5 feuille de gélatine
Pour la pate sablée (il y en a pour plus d'une tarte. Il faut congeler le reste ! )
250 g de farine T55
150 g de beurre pommade
100 g de sucre glace
30 g de poudre d'amande
1 oeuf
2 pincées de sel
1/2 gousse de vanille
Pour la ganache café :
100 g de crème liquide entière
235 g de chocolat blanc
1 cs de café lyophilisé (à ajuster au gout)
Pour le biscuit cuillère 
45 g de blancs d'oeuf tempéré
25 g de jaunes d'oeuf tempéré
30 g de sucre en poudre
15 g de fécule de pomme de terre
15 g de farine T 55
1 café serré

La chantilly au café : 
Déposez la gélatine dans de l'eau froide. Faites chauffez la crème à feu doux jusqu'à ébullition. Ajoutez le café, le sucre et la gélatine essorée. Bien mélangez. Versez dans un bol allant au frais et réservez une nuit, ou au minimum 4h. (si possible, vous battrez la chantilly, directement dans ce bol)

La pate sablée sucrée : (proportion pour une grande quantité de pate, ce qui reste : au congel ! )
Dans le bol du robot, ou à la main, crémez au fouet plat le sucre glace et le beurre pommade. Ajoutez ensuite l'amande, le sel et les graines de vanille, l'oeuf . Ajoutez alors la farine et travaillez la pate à la main. Dès que vous pouvez faire une boule, arretez de la travailler, sinon elle se rétractera à la cuisson. Filmez et laissez une heure au frais. Etalez ensuite la pate entre deux feuilles de papier sulfurisé. Foncez ensuite les tartelettes, égalisez les bords, puis remettez au frais pour 1h.
Préchauffez votre four à 190°C chaleur tournante, piquez le fond de tarte et les bords. Enfournez pour 12 minutes environ, la tarte doit être bien dorée. Laissez refroidir sur une grille.

La ganache au café : 
Faites fondre le chocolat au bain marie ou au micro onde. Portez la crème à ébullition, ajoutez le café hors du feu, mélangez. Versez alors sur le chocolat en émulsionnant à la maryse. Laissez refroidir. Filmez et réservez au frais

Le biscuit cuillère : 
Préchauffez le four à 180°C chaleur tournante.
Montez les blancs en neige. Quand ils sont mousseux, ajoutez le sucre en pluie, jusqu'à obtenir une meringue bien serrée qui fait le bec d'oiseau. Ajoutez les jaunes d'oeuf et fouettez quelques secondes à vitesse minimale. Ajoutez alors la farine et la fécule et incorporez délicatement à la maryse. Dressez  des cercles avec la pate obtenue, sur du papier sulfurisé, à l'aide d'une poche à douille. Les cercles doivent être à la taille de l'interieur de vos tartelettes. Saupoudrez de sucre glace. Enfournez pour 12 minutes. Laissez refroidir et découpez les cercles à la taille exacte de l'interieur des tartelettes (le biscuit cuillère gonfle à la cuisson !)


A cette étape, déposez vos fouets au frais.

Montage : 
Sur chaque tartelette, déposez une fine couche de ganache au café. Déposez ensuite le biscuit cuillère. Imbibez le de café serré. Recouvrir d'une seconde couche de ganache. Lissez bien sur le bord de la tarte, sans faire couler.
Montez la chantilly avec les fouets bien froids. Mettre la chantilly en poche à douille, avec une douille cannelée. Décorez la tarte avec des rosaces de chantilly. Dégustez !!! :)




Retrouvez moi et suivez moi ici :)


       

mardi 22 novembre 2016

Sauté de veau à la moutarde {Version mijotée ou express}

Bonjour amis gourmets et gourmettes !

En ce moment, j'ai des envie perpétuelles de plats mijotés ! 
Alors si on a le temps, on met en cocotte, et on laisse mijoter tout doux, et sinon, l'autocuiseur est une alternative bien pratique ! 

J'ai trouvé cette recette chez Anne, du magnifique, que dis-je, du superbe blog "papilles et pupilles" que j'ADORE :) La recette originale est ICI 

C'est une recette facile, pratique, et qui franchement... est vraiment super bonne !! ^^
Alors lancez vous ! 




Sauté de veau à la moutarde

Pour 4 personnes
1,2 kg de sauté de veau1 échalote
30 g de beurre
1 cuillère à soupe bombée de farine
2 cuillère à soupe d’huile1 brin de thym
1 pincée de sel1 pincée de poivre200 ml de vin blanc
1 bouillon de volaille dilué dans 
200 ml d'eau chaude
2 cuillères à soupe de moutarde forte


Épluchez l'échalote et ciselez-la. Lavez et séchez le thym. Mettez les cubes de sauté de veau dans un sac plastique, ajoutez la farine et secouez pour bien enrober les morceaux.
Mettez le beurre et l’huile dans l’autocuiseur, faites chauffer. Quand le beurre est fondu, ajoutez l'échalote ciselée et laissez cuire 5 minutes. Placez le sauté de veau fariné dans la cocotte.  Faites roussir les morceaux une dizaine de minutes sur toutes leurs faces. Mouillez avec le vin blanc, laissez cuire 5 minutes, puis ajoutez le bouillon de volaille. Décollez bien les sucs, ajoutez le sel, le poivre, le thym et fermez la cocotte pour 25 minutes de cuisson. Comptez le temps à partir du sifflement de la soupape vapeur.
Quand le temps de cuisson est écoulé, purgez l’autocuiseur, ajoutez 2 cuillères à soupe de moutarde à la viande, mélangez et servez avec du riz blanc.

Si vous avez du temps, n'hésitez pas à faire cette recette en cocotte, en laissant mijoter 1h à feu doux !


Retrouvez moi et suivez moi ici :)


       

jeudi 10 novembre 2016

Cassolette de la mer - St Jacques, Saumon, cabillaud - carottes violettes et safran

Coucou !!

Comment allez vous amis gourmands ? :) 
Aujourd'hui, on cuisine le poisson et les coquilles ! S'il y a bien une chose que je trouve fantastique en Bretagne, c'est la proximité avec l'océan. Alors quand je passe au marché et que je vois des St Jacques de la baie de St Brieuc... Je craque !!! 

Je les achète en coquilles. Le coup de main pour les ouvrir est vraiment facile à prendre ! 
(Bien différent des huitres !)
Donc on profite ! Et pour le coup, j'ai ajouté du saumon et du cabillaud :)






Cassolette de la mer - St Jacques, Saumon, cabillaud - carottes violettes et safran

Pour 6 personnes
600 g de dos de cabillaud
600 g de pavés de saumon
18 noix de st Jacques
3 carottes violettes
1 echalotte
1 cs de fumet de poisson
150 - 200ml d'eau chaude
15 cl de vin blanc sec
1 dose de safran
1 jaune d'oeuf
le jus d'un citron
15 cl de crème liquide
40 g de beurre
20 g de farine
sel, poivre.

Coupez les poissons en gros dés.
Pelez les carottes et coupez-les en rondelles. Faites-les cuire dans une grande casserole d’eau bouillante 15 minutes environ.
Épluchez l’échalote, émincez-la et faites-la revenir avec les dés de poissons dans une poêle beurrée, 5 minutes à feu doux.
Dans une sauteuse, faites fondre le reste du beurre. jetez-y la farine et remuez vivement pour faire un roux. Versez le fumet et remuez sur feu doux pour obtenir une sauce lisse, un peu épaisse. Ajoutez les carottes, le vin blanc et le safran. Assaisonnez.
Dans une poêle, faites chauffer 20 g de beurre à feu vif.
Dès que le beurre à pris une jolie couleur noisette, ajoutez les coquilles Saint-Jacques et faites-les cuire 1 à 2 minutes sur chaque face jusqu'à ce qu’elles soient bien dorées, mais que l’intérieur reste bien nacré. Salez et poivrez.
Dans un bol battez la crème, le jaune d’œuf et le jus de citron. Ajoutez-les dans la sauteuse avec le poisson et les coquilles St Jaques. Laissez réchauffer à feu très doux pendant 5 minutes.
Rectifiez l’assaisonnement et servez aussitôt




Retrouvez moi et suivez moi ici :)


       

vendredi 4 novembre 2016

Crème de marron [Jolis bocaux et conserves !]

Bonjour amis gourmets et gourmettes :)

Comment allez vous ? Vous sentez bien l'automne ?
Les feuilles sont rouges et il y a des châtaignes sur les chemins !
Donc on a profité d'une balade en sous bois avec mon chéri pour ramasser plus de 2 kg de châtaignes !
Et une fois à la maison, que faire ?
Des conserves bien sur ! La crème de marron se conserve comme une confiture !
Donc on peut la garder pour les desserts de Noel à venir ;)





Alors, je le conçois, le point noir : C'est l'épluchage des châtaignes.. une vraie corvée...

Si vous avez une technique infaillible ! je prends ! ^^


Pour l'épluchage, j'ai testé 2 méthodes :

    * Au four : on chauffe le four à 200°C. On procède par fournée de 20 - 25 châtaignes.
On enlève la première peau de la châtaigne avec un petit couteau, et on met les châtaignes au four pour 10 minutes. En attendant, on continue d'éplucher la première peau pour la fournée suivante.
Au bout de 10 minutes, enfournez les nouvelles châtaignes et déposez les premières chaudes dans un torchon et frottez les doucement. enlevez les petits restes de peau à la main. S'il y a des châtaignes récalcitrantes, passez les au four 5 minutes de plus.
L'avantage de cette méthode : on obtient des marrons qui ne sont pas cassés et que l'on peut donc réutiliser dans des recettes ou pour faire des marrons glacés.
Attention, à ce stade, les châtaignes ne sont pas cuites ! Il faut les plonger dans l'eau pour les faire cuire environ 20 à 30 minutes.

   * A l'eau : On fait bouillir les châtaignes pendant 50 à 60 minutes dans de l'eau. On égoutte.
On coupe les châtaignes en deux et avec une petite cuillère, ou une cuillère parisienne, on retire la chair de la châtaigne.
L'avantage : Cette méthode est un peu plus rapide et normalement vous n'avez plus de seconde peau.
De plus vos châtaignes sont déjà cuites.
Par contre, elles sont réduites immédiatement en purée...

Crème de marron [Jolis bocaux et conserves !]

Pour 8 à 10 bocaux (le Parfait pour confiture classique)
2 kg de châtaignes cuites
1 kg de sucre
500 g d'eau
1 gousse de vanille

Préparez vos bocaux stérilisés : * Vous pouvez cliquer ICI pour différentes méthodes *
Écrasez vos châtaignes cuites avec un presse purée si vous souhaitez garder des morceaux (moi j'adore !) ou en les mixant complètement si vous souhaitez une crème de marron fine.
Faites chauffez à feu moyen dans une grande casserole l'eau et le sucre et la gousse de vanille fendue en 2. Attendez d'obtenir une petite ébullition et un sirop où le sucre est complètement dissout.
Ajoutez alors la purée de châtaignes en 2 ou 3 fois, en remuant à chaque fois pour incorporer la châtaigne au sirop. Laissez cuire la crème à feu moyen / doux.
Au bout de 10 - 15 minutes, vous devez obtenir une crème qui commence à foncer. Elle forme de petits volcans et prend de la consistance

- Attention aux éclaboussures, les projections sont importantes et sont brûlantes à ce stade -

 Laissez cuire tout en mélangeant pendant 25 à 30 minutes supplémentaires. Puis coupez le feu et transvasez la crème de marron dans vos bocaux. Fermez ceux ci vigoureusement et retournez le pot pour faire le vide.

Si vous avez stériliser vos bocaux, ils se conservent plusieurs mois, mais vous pouvez bien sur déguster tout de suite :) 



Retrouvez moi et suivez moi ici :)


       


vendredi 28 octobre 2016

Gratin de potimarron {C'est la saison ! ;)}

Bonjour les gourmets :)

L'Automne est arrivé chez vous ? En Bretagne, les arbres sont pleins de feuilles rouges et on a des courges et de potiron sur les marchés ! 
L'automne est là et les légumes de saison c'est le top ! 
C'est pourquoi aujourd'hui on cuisine le potimarron ! 
En plus, ça marche super bien avec la période d'Halloween ;)




Gratin de potimarron

Pour 6 personnes
1 potimarron de taille moyenne
3 cs de parmesan rappé
2 œufs
120 g de riz
sel, poivre
des graines de courges

Lavez le potimarron et retirez sur la peau les parties abîmées s'il y en a. Coupez votre potimarron en 4 quartiers. enlevez les graines au centre. Faites cuire à la cocotte minute pendant 15 minutes. Le potimarron doit être fondant, et la peau également. S'il n'est pas assez cuit, recommencer 5 minutes de plus.
En attendant faites cuire le riz et égouttez.
Écrasez le potimarron à la fourchette avec la peau pour laisser des morceaux.
Mélangez le au riz, ajoutez les œufs, salez et poivrez.
Mélangez pour bien incorporer tous les ingrédients.
Déposez dans des ramequins individuels ou dans un grand plat à partager.
Saupoudrez de parmesan rappé, et de graines de courges. Passez au four pendant une dizaine de minutes et dégustez !

Retrouvez moi et suivez moi ici :)